Les sites de rencontre : la solution du célibat ?

Il est facile de faire des rencontres lorsque l’on a 18 ans, que l’on fréquente les bancs de l’université. Son âme soeur peut se trouver au détour d’un couloir. Cependant, il arrive un moment où le nombre de rencontres se diminue. En effet, une fois le poste de ses rêves obtenu, le cercle des rencontres se limite aux collègues de travail, aux amis et aux inconnus rencontrés dans la rue. Une fois adulte, il devient plus compliqué de sortie en soirée pour rencontrer quelqu’un.

 

Il peut être difficile de vivre un célibat prolongé car tous les éléments pour fonder un foyer sont à portée de main sauf la personne avec qui partager cela. Néanmoins, la technologie apporte des outils qui réussissent à élargir le champ de rencontre. En effet, les années 2000 ont marqué le début des sites et applications de rencontre. Parfois perçue avec honte, l’utilisation de ces outils peut être synonyme de solution potentielle.

Les sites de rencontre, un coup de pouce pour forcer le destin  

Il fait nul doute que l’accès aux différents sites de rencontre permet d’augmenter les chances de trouver quelqu’un pour partager sa vie. Cependant, il faut comprendre qu’il ne s’agit pas là d’une solution magique qui assure une rencontre rapide. Le processus peut prendre du temps, voire des mois. Il faut garder à l’esprit qu’il est nécessaire de faire une sélection et de ne pas accepter n’importe quelle proposition.

Beaucoup de mauvaises rencontres peuvent également arriver. En effet, certaines personnes vont se montrer très collantes dès le premier rendez-vous, d’autres ne  chercherons qu’une histoire d’un soir…

Il faut s’armer de patience pour trouver la perle rare dans cet océan de célibataires.

Les sites de rencontre, ou la fin du célibat ?

Il semble que plusieurs statistiques montrent que les applications ou sites de rencontre ne représentent pas le remède parfait pour soigner le célibat mais y participe. En effet, plusieurs statistiques prouvent que ces derniers servent plus à trouver des relations passagères et non durables. Selon une enquête réalisée par l’institut national des études démographiques, seulement 9% des couples qui se sont formés entre 2005 et 2013 ont vu le jour grâce à internet. Il faut retenir que les couples divorcés utilisent plus souvent les sites internet que ceux que n’ont pas connu cet événement dans leur vie.

Une autre donnée intéressante concerne l’âge des personnes inscrites sur ces sites. Il est possible de penser que la majorité ont un âge assez avancé, cependant, 28% des 18-25 ans ont déjà fréquenté un site de rencontre en 2016, soit 1 jeune sur 4. Pour les plus de 36 ans, le chiffre n’atteint même pas 10%. Cette tendance peut s’expliquer par l’apparition de multiples applications comme Tinder qui offre la possibilité de rencontrer quelqu’un gratuitement et seulement le temps d’une soirée.

Il faut retenir que les personnes ne pouvant élargir leur champ de rencontres ont une solution à leur problème. Néanmoins, il faut aborder ces outils avec prudence et ne pas les voir comme un “remède miracle”.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut